Je vous présente mon encours du moment même s'il est plus du tout de saison mais je l'avais commencé alors qu'il faisait encore bien froid et puis le soleil a décidé de pointer le bout de son nez (ouffff...).

DSC02527

DSC02528

C'était une excuse pour me mettre au rang raccourci: plus de peur que de mal, ça se fait tout seul surtout sur du point mousse.

 

DSC02529

me suis trompée mais pas envie de défaire donc là c'est l'endroit et pas l'envers

 

Je me suis inspirée de ce modèle et j'ai repris la torsade de mon snood là.

Maintenant reste plus qu'à le finir... Parce que oui, il faut l'admettre: je suis une MEGAAAAAAA tortue du tricot et je suis complètement admirative des tricoteuses qui arrivent à finir en quelques jours ou semaines châles, pulls, couvertures, écharpes et autres merveilles. Je reste devant mon écran, dans mon désespoir de tricoteuse du dimanche...

Et commence toujours ce même refrain dans la tête de LMK: "Mais comment elles font? Elles tricotent la nuit? Au travail? A la pause déj'? Au gouter? Sous la douche? Dans le bus? A restau? Au ciné (ça serait bien si on pouvait n'empêche, hein?!)?...etc.". J'ai pas encore la réponse... Un jour, j'arriverai à en rencontrer une qui m'avouera son secret et m'aidera à finir mon châle (ici) qui n'a pas beaucoup bougé, ce bonnet en moins d'une semaine ou encore mon prochain projet: un bon gros (moyen) pull tout doux pour me lover dedans (j'suis encore en pleine méditation tricotesque...)

Jadis, j'avais lu un article sur un blog concernant les tortues du tricot et je me suis vraiment reconnue... Je le retrouve plus... Dommage!

Mais bon, je me dis que le plus important n'est pas de battre des records mais de prendre du plaisir, pas vrai?!

Et vous, tortue ou lièvre du tricot? ;)